Somewhere else – Jazz, confidences et oreilles de lapin

Publié le par zeb


somewhere-else.jpgDans un monde semblable au nôtre, les personnages et les situations s'entrecroisent et ont tous un lien avec le jazz. Mais ici, il pleut du hareng pourri et on peut être bloqué dans un parking à cause d'une plante exotique envahissante. Des geysers de feu peuvent jaillir en centre ville et faire fondre les prix de l'immobilier. Et curieusement, le jazz semble être le seul élément fantastique de ce décor. Il peut être source de bien-être, de profit, d'étonnement ou de coïncidences. Il peut tout aussi bien vous hanter ou emporter tout sur son passage.

Pascal Jousselin nous invite à une balade onirique, un exercice de style en seize histoires courtes en bleu, noir et blanc. Seize interprétations de titres de grands musiciens : Charles Mingus, Dizzi Gillespie et bien d'autres.
Un régal pour les yeux et les oreilles.


somew1.jpg          somew3.jpg
undefined







        Pascal Jousselin - Milan (Treize étrange)
                   http://pjousselin.free.fr/

somewhere-else.jpgi_bug_fck

Publié dans BD

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article